MONTAGE D'UNE MOUCHE

MONTER SA PROPRE MOUCHE ARTIFICIELLE

 

   Monter sa propre mouche artificielle, c’est avant tout un plaisir et la satisfaction de pouvoir leurrer une truite, un ombre ou autres poissons, avec des morceaux de plumes , de poils et autres bouts de fils.


C’est aussi le prolongement des plaisirs de la pêche, pendant la longue période de fermeture de la pêche nécessaire. 
C’est aussi une maniéré de pouvoir créer des modèles personnels adaptés à sa rivière, que l’on ne trouvera jamais dans le commerce.

 

   Quand j’ai débuté la pêche à la mouche, j’ai commencé par monter des mouches bien avant de savoir fouetter, d’abord par un soucis d’économie (ce qui n’est plus vrai aujourd’hui car on trouve des mouches à moins d’un euro mais leur qualité et leur flottaison sont très moyennes), ensuite parce que dans la région où j’habite il n’y avait pas un seul marchand d’articles de pêche qui vendait des mouches et encore moins du matériel de montage, tout juste une ou deux cannes en fibre de verre.

 

   J’ai appris tout seul, inutile de vous dire que les clubs mouche (super les clubs mouche), on n’en entendait même pas parler à l’époque. Depuis bien des choses se sont passées, quand je revois mes premiers modèles, je me demande comment j’ai pu attraper du poisson avec ces plumeaux.

 

   Je me suis aperçu que finalement, quand on est accompagné, il est très facile d’apprendre et d’avoir des résultats dès la première année. Je me suis aperçu aussi qu’il ne sert à rien de rentrer trop dans les détails, de bonnes bases suffisent, et qu’en fait le plus simple est de commencer. Après chacun est libre d’extrapoler et de donner libre cours à ses idées.

Le but de ces pages, est de donner au débutant les bases du montage des mouches (et peut -être des idées aux vieilles mains). 

Mais la meilleure des mouches ne vaut rien si la présentation n’est pas parfaite dès le premier passage.

 

Petite mise au point ou rappel :
Attraper du poisson est une chose mais respectez- le, ne prélevez à la rivière que le poisson pour votre consommation personnelle (inutile de remplir les congélateurs), remettez- le à l’eau délicatement et en bonne forme. Augmentez vos tailles de capture par rapport au règlement des AAPPMA.

C’est pour nous, pêcheurs à la mouche, la seule solution de pouvoir prolonger notre plaisir pendant encore de nombreuses années. C’est aussi une certaine éducation.